Projet d'agrandissement des quais, secteur Beauport

Projet d’agrandissement du Port de Québec à la Baie de Beauport

 

Un manque de vision.

 

Le Port de Québec continue de faire la promotion de son projet d’agrandissement dans le secteur Beauport. Le projet dans sa forme actuelle risque fortement de mettre fin de façon définitive à la pratique de la voile légère à la Baie de Beauport. De ce qu’il nous a été permis de voir, l’expansion du Port de Québec dans le secteur Beauport avec le prolongement du quai de 600 mètres et les aires de stockage réduiront la superficie de la plage des deux tiers. Avec ce quai au sud et le quai des pêcheurs au nord, la plage se retrouvera enclavée, restreignant de façon définitive et dangereuse les départs et arrivées des embarcations telles catamarans, kit surfs, planches à voile, kayaks et SUP.

 

De plus la section entreposage, composée de silos et autres structures d’importance, bloquera le vent sur la partie sud du site. Considérant qu’il n’y a pratiquement pas d’eau à marée basse du côté nord de la baie, le site deviendra inutilisable.

 

Baie de Beauport, site unique

 

Il est important de garder en mémoire que la région de Québec est l’endroit où les marées sont les plus fortes de la voie maritime du St-Laurent. Ces marées, qui peuvent avoir plus de 25 pieds d’amplitude, créent des courants qui rendent la navigation sur la voie maritime très dangereuse. Le secteur de la baie de Beauport est le seul et unique endroit dans la région de Québec où il n’y a pas de courant, permettant une navigation sécuritaire et accessible en tout temps.

 

À titre d’exemple, le Parc nautique de Cap-Rouge n’est ouvert qu’un maximum de 5 heures par jour, soit lorsque la marée est suffisamment haute pour permettre un accès à l’eau.

 

Pourquoi le BAPE

 

Indépendamment des beaux discours et des plans de communication, le Port de Québec se développe pour répondre aux besoins de ses clients. Ses objectifs ne sont pas fixés en fonction des besoins de la région et ne sont donc pas nécessairement dans le meilleur intérêt de celle-ci. Nous en avons encore la preuve avec ce projet d’agrandissement, celui des silos à granules ou celui avorté (?) de terminal pétrolier, étudié à huis clos. Il est révélateur de lire sur le site Internet du Port de Québec que des consultations environnementales ‘maison’ seront tenues une fois le financement complété. Autrement dit, on veut nous mettre devant un fait accompli. Il est primordial que ce projet d’expansion, à même le fleuve faut-il le souligner, soit soumis au Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) pour que toutes les dimensions et implications soient connues et analysées de façon indépendante. Le port de Québec doit cesser d’agir en vase clos comme si il était seul maître à bord.

 

Vision d’avenir

 

Nous sommes au 21ième siècle, dans une économie dite du savoir. Il y a rareté de main-d’œuvre dans la région de Québec et les villes se font compétitions pour attirer entreprises et employés qualifiés. Pour attirer et retenir ses citadins, la région doit offrir une meilleure qualité de vie et une plus-value par rapport aux autres agglomérations. a région de Québec a un atout majeur avec ce plan d’eau exceptionnel en plein cœur d’une ville faisant partie du patrimoine mondial. Mettons-le en valeur au lieu de répéter les erreurs du passé. Prenons exemple sur Boston, Vancouver ou Toronto qui ont eu la vision de protégé et de créer des parcs maritimes d’envergure. Donner l’accès au fleuve ne consiste pas seulement à aménager des sentiers et pistes cyclables le long de ses rives. C’est aussi protéger et mettre en valeur le plan d’eau exceptionnel qu’il est. La Ville de Québec est une ville fantastique avec un statut international. Elle n’a que 400 ans. À quoi voulons nous qu’elle ressemble dans 100 ans? 200 ans?

 

Nos décisions d’aujourd’hui façonneront l’avenir.

 

Pierre Jobidon

 

Président AKVQ

Vues : 526

Commenter

Vous devez être membre de AKVQ pour ajouter des commentaires !

Rejoindre AKVQ

Commentaire de André Larochelle le 3 juillet 2015 à 10:20

Bravo Pierre pour cette analyse et les conséquences pour tous les utilisateurs de la baie de Beauport. Ce projet est à contre-courant de ce qui se fait dans toutes les grandes villes qui ont accès à de magnifiques plan d'eau. Il faut se mobiliser encore une fois contre ce projet.

© 2017   Créé par Jean-Robert Wilhelmy.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation